Projet  ADLM

(l'Art Dans Les Murs)

Ces photos ont été réalisées en 2015.

La peinture murale se trouve dans un immeuble, sur le mur de l'entrée au rez-de-chaussée et à l'entre-sol, à Baulmes près d'Yverdon en Suisse.

Cette peinture, secondée par des effets de matière vibratoire au sous-sol est conduite dans le style dit polytopique, tout à fait particulier et nouveau.

Il allie une manière de représenter l'espace en vogue au 14ème siècle, qui n'est pas photographique ni purement symbolique, simplement  pictural,

pourtant capable de représenter les objets pour qu'ils soient bien reconnaissables, tout ceci 

avec une technique contemporaine, une manière de travailler à plusieurs, dans la situation d'aujourd'hui (règlements, mode de vie, administration, entretien etc.).

 

Ces peintures peuvent être signées, si le propriétaire le désire, mais elles ne sont pas soumises au principe ou à la loi des droits d'auteur.

Rares sont les moments que nous passons au musée...

Pourquoi ne transformerions-nous pas nos entrées d'immeuble pour qu'elles jouent le rôle de musée?

Nous y passons en tous cas 

deux foix par jour, donc bien 600 x par année!

 

 

Le musée, c'est bien.

Créer un environnement paradisiaque, c'est mieux...

L'art dans la cité, donc dans l'espace public ou semi-public,

est censé mener à  ce but.

Cela a fonctionné quelques fois, lorsque les arts-plastiques se fondaient sur une harmonisation entre peinture, sculpture ,architecture, et le mandant (le roi!).

Depuis il y a eu de tels changements dans la gestion des villes que ces rapports se sont disloqués.

L'une des nombreuses conséquences est qu'on ne sait plus produire un art véritable intégré aux fonctions de la ville.

Ce n'est pas de la faute de l'architecte, mais du système mis en place peu à peu, système qui, malgré les discours qu'il produit met l'individu à son service, au lieu d'être lui, franchement au service de l'Homme avec aux commande le Bien, ce qui se traduirait naturellement par un environnement harmonieux.

 

 

 

Sous le titre de projet ADLM

(l'Art Dans Les Murs), le petit groupe Vaisseau(               ) a su réaliser un certain nombre de projets, en particulier dans les entrées d'immeubles.

 

fort de ces expériences, je peux déjà proposer quelques règles concernant  les peintures murales dans les entrées d'immeuble.

 

 1)Les principes de base s'énoncent ainsi :

 

la tehchnique et le style de l'image doivent être compatibles avec

a) la signature de l'artiste (sa patte, son style) mais aussi avec

b) la fonction du cadre, ici l'entrée de l'immeuble..

 

En termes simples nous parlons d'esquisse et son cadre.

 

 

 2) Cette manière de procéder doit pouvoir intégrer toutes les fonctions en usage, pouvoir en intégrer de nouvelles, y compris le fait

que les signatures d'artistes sont effectivement différentes, devant par exemple aussi pouvoir se superposer ou se jouxter au cours des années.

 

 3) La matière doit être lisse parce que de cette façon,

les réparations sont simples et faciles, les nettoyages aussi, tout comme les transformations de l'image.

 

 4)Il ne doit pas y avoir de droit d'auteur. La peinture peut être signée, mais le propriétaire peut en faire ce qu'il veut.(donc pas de droits d'auteur)

 

 5)La figuration et la manière de présenter le projet doit faire comprendre qu'un croquis montrant la direction que l'on veut prendre suffit.

L'oeuvre va se modifier jusqu'à la fin de son délai, car c'est ainsi que la sensibilité de l'artiste peut offrir le meilleur. Mais ce mouvement permet aussi l'introduction des avis des usagers.

 

 6) Le prix est forfaitaire et le 

projet est réalisé en fonction de la somme disponible.

 

 7) L'artiste doit être très précis quant au temps de

réalisation.